La grande décision
décembre 2010, Sainte-Anne-des-lacs, Laurentides
Par Gen

Je me rappelle parfaitement bien de la date et de l’heure : vendredi matin le 30 juillet ! C’est à ce moment-là qu’a germé l’étincelle de notre projet.  Depuis longtemps, je répétais à mon chum que je rêvais de partir en voyage pour un long moment : « N’importe quand, j’aimerais partir ! Dis-moi « Oui » et «Hop, je te suivrai » ». Mais, il me répondait toujours : « Pas tout de suite, je ne peux pas encore. Je ne suis pas prêt. »

Or, depuis juin, Jean-François était sans emploi. Il avait démissionné d’un poste d’ingénieur avec sécurité d’emploi et tout le tralala. Il n’avait donc plus de raison valable. C’est donc à la fin juillet qu’il m’a dit ce fameux « OUI » que j’attendais depuis longtemps. Voilà maintenant que j’allais devoir moi-aussi tout quitter : mon poste de conseillère pédagogique et la sécurité d’emploi qui l’accompagnait. Je l’ai fait ! Me voilà devenue « Électron Libre ».  Dans quelques semaines, je serai en Asie du Sud-Est, la tête libre et le cœur léger. Je parcourrai ce périple avec l’homme que j’aime, un pas devant l’autre, un jour à la fois. On verra bien ce qu’il m’attend à mon retour au mois d’août 2011 : fauchée mais confiante, c’est sûr !

Depuis que je connais la date de mon départ vers le Vietnam, le 13 janvier 2011 (et non, ce n’est pas un vendredi !), mon cœur palpite, j’ai hâte ! Par-dessus les milliers de préparatifs, les demandes de VISA, les vaccins, les REER à « sortir », une joie intense me monte à la tête lorsque j’y pense.  Les aventures de Gen et Jeff : êtes-vous prêts ?

 

 

 


L’avant voyage
Décembre 2010, Sainte-Anne-des-lacs, Laurentides
Par Jeff

Boom!

La tempête arriva. Après plusieurs années de réflexion et comme par hasard à l’aube de mes 40 ans, j’avais décidé de tout quitter pour prendre une pause et réorienter ma carrière. Un changement orienté vers l’humain et la créativité tout en intégrant le voyage comme une autre de mes passions.

Quittant mon emploi sécuritaire d’ingénieur, je prévoyais développer à temps plein ma pratique comme hypnothérapeute graduellement au cours de l’automne. Ce que je ne savais pas cependant, c’est que le voyage prendrait toute la place et ce, très rapidement, de quelques semaines par année à toute l’année qui s’en vient! Ouf!

Voilà que Geneviève me lança un défi de taille… « Pourquoi ne pas partir tout de suite en voyage, c’est le « timing » parfait pour toi entre deux professions et blablabla?». Je n’écoutais déjà plus vraiment…« Attends une minute », lui dis-je, «  je ne peux pas partir comme cela avec Sarah-Ève en garde partagée… Tu ne comprends pas ma situation ».

Ce fut les derniers mots échangés avant de quitter pour 12 heures de route aller-retour vers le Saguenay me laissant avec beaucoup de matière à réflexion et une certaine frustration d’avoir été mis au défi. Après 2 heures à tourbillonner l’idée dans ma tête en conduisant, je pris une décision (ou bien une bulle d’air me passa au cerveau?) et j’acceptai le défi sans trop réfléchir.

« Ok, on part » fut le message que je laissai sur sa boîte vocale.

 

 

Share this

Laisser un commentaire

1 × 4 =