Marianne a la plageUne quatrième mousquetaire s’est maintenant ajoutée à nos aventures, la petite Marianne de 4 mois!

Albion, île Maurice, 24 décembre 2014

Par Gen

De toute ma vie, j’ai voyagé seule, avec des amis, avec mon chum, avec Sarah-Ève (la fille de Jean-François), mais je n’ai jamais voyagé avec mon enfant, qui plus est: un bébé !  Lors de mon dernier voyage, notre lune de miel à Hawaï, j’étais enceinte de 16 semaines et déjà, j’avais ressenti quelque chose de différent,  j’avais commencé à avoir certaines appréhensions. Mais, rien n’était encore concret à ce moment-là.Marianne a la plage

Étant présentement en congé de maternité, cette année est l’occasion en or d’expérimenter cette nouvelle expérience. Jean-François et moi avions planifié depuis « longtemps » que nous partirions avec « bébé à venir » cette année-ci. Les avantages étaient grands de le faire assez tôt, au moment où le bébé serait allaité exclusivement et avant qu’il ne marche, ce qui facilite l’organisation du voyage. Après mon accouchement, au mois d’août, il a fallu choisir LA destination voyage idéale pour notre petite Marianne ( âgée de 4 mois au moment du départ) et pour ses parents Marianne-Jeff-canne-sucre(intérêt, budget, période ciblée du voyage, etc). Premier défi! Et un défi de taille ! La priorité étant accordée à l’hygiène et aux soins de santé disponibles dans les potentiels pays à visiter. Après maints changements de caps, nous avons ciblé l’île Maurice, tout à fait sécuritaire, abordable et fiable pour voyager avec des enfants.

Deuxième défi : les bagages…quoi apporter pour bébé et comment se  limiter ? Troisième défi: le transport! Il y avait deux jours de voyagement pour nous rendre à destination (dont 19 heures d’avion, de nuit): haaaaa ! Ça fait peur avec un petit bébé! Quatrième défi: le décalage horaire et les nuits une fois rendus sur place: comment « virer de bord » un bébé qui commence tout juste à faire ses nuits: grrrrrrr ! La nouvelle maman, fatiguée, n’apprécie pas particulièrement celui-ci! Cinquième défi:  ma propre santé en tant que « mère nourricière » dans ce  nouvel environnement qui implique eau et nourriture inhabituelles à mon estomac et à mes intestins.Marianne et fleur de lotus

Bref, vous le constatez. Voyager avec un bébé représentait beaucoup de nouveaux défis pour moi!  Bien que l’envie de partir avec Marianne était plus forte que tout, je dois admettre que ces multiples préoccupations ne me laissaient pas indifférente (euphémisme ici :)). Malgré tout, l’attrait du large nous poussa à quitter notre nid douillet et sécurisant à la découverte d’autres contrées.

Les deux vols d’avion se déroulèrent à merveille ! Pas de pleurs..ou presque, pas de maux d’oreille au décollage ni à l’atterrissage. Ici, tout roule comme sur des roulettes. Marianne est une future globetrotteuse dans l’âme, semble-t-il qu’elle a « de qui retenir »!  Elle s’est bien adaptée à la chaleur humide et tropicale,  elle a réussi à vaincre le décalage horaire en 3 nuits, elle n’a pas été malade jusqu’à maintenant ni moi, bref toutes les peurs qui m’inquiétaient s’estompent progressivement. Et le plaisir de voyager en famille, avec  cette toute nouvelle petite créature humaine, Notre CrMarianne-plage-Mauricienneéation, me comble de bonheur. Bien que je joue quotidiennement à « maman poule » en protégeant mon petit poussin de tous les dangers éventuels (ce que toutes les mères du monde doivent faire je crois), je suis fière d’être aller de l’avant dans ce projet. En fin de compte, il y a une chose que je comprends de plus en plus: avoir un enfant dans notre vie ne doit pas représenter une limite ou une contrainte, mais davantage être perçu comme un ajout à notre bonheur, à nos expériences de joie et de partage.

Share this

4 Responses to “Les aventures de Gen et Jeff se déplacent à l’île Maurice…”

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

13 + quinze =